Services Bovin

Génotypage

L’élevage est un travail de sélection permanent. De la simple décision de conserver un animal et/ou d’en faire partir un autre, le travail de sélection s’exerce. Que ce soit pour des critères de performance, de rentabilité, de confort, d’esthétisme, d’affectif, …. Les motivations sont quotidiennes pour sélectionner ses animaux. Chaque éleveur est donc un sélectionneur. Et sélectionner, c’est trier ses reproducteurs et reproductrices sur des critères choisis quantifiables et mesurables. Depuis de nombreuses années des outils ont été mis à disposition des éleveurs pour favoriser ce travail de sélection : Index sur ascendance, contrôle individuel sur performances propres, contrôle sur descendance en ferme ou en station,…. autant d’outils qui ont permis l’évaluation et la sélection d’animaux mâles et femelles.

Depuis les années 2010, le travail de sélection a considérablement évolué grâce aux apports de la sélection génomique appliquée aux femelles dite « génotypage ». À partir d’un prélèvement de cartilage, pour une petite génisse par exemple, le génotypage consiste à faire la lecture de son ADN par une analyse en laboratoire spécialisé. L’évaluation génomique est un calcul d’index qui utilise l’information du génotypage et valorise aussi les généalogies et les performances si elles sont connues. La petite femelle ainsi génotypée obtient des index génomiques pour de nombreux caractères, différents selon les races … avant même d’avoir pu exprimer ses aptitudes. Grâce aux index génomiques, le choix des femelles de renouvellement est plus objectif, avec des informations nouvelles et plus précises que les index ascendance.

D’abord disponible sur les femelles des races laitières, il est depuis 2016 accessible en race allaitante sur la voie mâle comme femelle. Au-delà de l’index, désormais le génotypage offre aussi d’autres possibilités par exemple filiation, anomalies génétiques, gênes d’intérêt (sans corne, coloration,…) Plus précocement, plus précisément, sur de plus nombreux caractères : connaître le potentiel génétique de ses génisses permet donc de mieux gérer le renouvellement du troupeau, mieux trier ses femelles, mieux cibler les accouplements par exemple par l'utilisation de doses sexées ... Efficacité et rentabilité caractérisent donc le mieux ce que permet le génotypage. Et si la technologie qu’impose le génotypage est pointue, elle est simple à mettre en œuvre. Un simple prélèvement réalisé par votre inséminateur suffit ….
Pour un document remis en main propre et les conseils associés.