vign comice agricole 16082021 24

 

C’est avec le plus grand plaisir que nous vous accueillerons sur notre stand afin de partager un moment d’échanges et de convivialité autour de l’élevage. 

A l’occasion du Comice Agricole aura lieu également le concours départementale de Prim’Holstein auquel est associé la coopérative. 

Alors, n’hésitez pas à venir nous voir !!! 

vign PATCHARAN R24 web

 

Après NINO, très utilisé en insémination ces dernières années en doses conventionnelles et sexées, la SCEA  ARROUZE à Mazerolles (64) vous présente cette année PATCHARAN, jeune taureau né le 7 août 2019, référencé au catalogue bazadais, avec des disponibilités en conventionnel et en sexé 

Après des années de production laitière, Marc ARROUZE a acheté ses premières bazadaises en 2013 jusqu’à atteindre en 2015 une vingtaine de vêlages par an. Ce petit troupeau inscrit à l’OS bazadais, s’est construit sur un niveau génétique solide, avec deux axes de travail fondamentaux :

  • La qualité gustative de la viande avec la production de carcasses de 550/600 kg

  • La diffusion de la génétique par la vente de reproducteurs mâles et femelles en participant au progrès génétique de la race bazadaise

L’ensemble des génisses est gardé sur l’exploitation jusqu’à la mise à la reproduction, et les mâles sont vendus comme reproducteurs ou castrés pour la production de bœufs engraissés à l’herbe jusqu’à 4 ans et commercialisés en vente directe.

web genisses bazadaises 1                boeuf 30 mois 2
                                              Boeuf de 30 mois, engraissé à l'herbe jusqu'à 4 ans

 

 En 2019, deux jeunes mâles ont été sélectionnées pour l’entrée à la station : PATCHARAN, qui a été au bout du processus de recrutement, est maintenant au catalogue SORELIS, et PABLO a été vendu aux enchères.

Cette année, deux autres mâles sont en piste pour intégrer la station : RIO et RAMBO. Rendez-vous dans quelques semaines.

web rambo 3                 web rio 4
                                                          RAMBO (Nino x Talon), 10 mois                                                            RIO (Martien-M x Elysée), 8 mois

 

 Les vaches du troupeau, sélectionnées sur leurs qualités maternelles (production de lait, capacité à produire un veau par an) et leur tempérament, sont conduites en vêlages groupés d’automne pour des veaux démarrés à l’extérieur, et plus résistants. La manipulation des animaux est primordiale pour l’éleveur : Il commence à licoler les veaux dès le plus jeune âge, et continue jusqu'au au moment du sevrage. Le résultat est flagrant avec des animaux calmes et détendus, autant en bâtiment qu’en pâture.

LUCIOLE 5
                                                      LUCIOLE, mère de PATCHARAN et RAMBO

 

La période de reproduction débute par un contrôle post-vêlage pour s’assurer de l’aptitude des animaux à être mis à la reproduction. À partir de là, débute la période d’insémination, principalement sur chaleur naturelle, à partir de 50 jours après le vêlage. Un taureau est présent pour assurer éventuellement quelques retours et maximiser le groupement des naissances à l’automne suivant.
Cette année, toutes les vaches et génisses de l’exploitation sont gestantes d’un taureau d’insémination. Le contrôle de la gestation se fait par échographie à 35 jours après l’IA, puis par palper à 4 mois de gestation environ.

Une attention particulière est portée aux prairies multi espèces (5 graminées / 5 légumineuses), tant pour la pâture que pour la qualité des fourrages produits en totalité sur l’exploitation. C’est la base de la ration sèche, autant pour la préparation au vêlage que pour la mise à la reproduction ou pour la phase d’engraissement. Un aliment fermier, constitué à 50% de maïs produit sur l’exploitation, vient compléter la ration, à des quantités différentes selon le stade des animaux. Pendant les trois derniers mois de la phase d’engraissement, les vaches et bœufs reçoivent des graines de lin qui participent pleinement à la qualité gustative du produit final : une viande de qualité pour des consommateurs satisfaits.

troupeau bazasaises 6

 

icone telechargement vert     Télécharger la fiche technique de PATCHARAN

Une région touristique, des monuments, la vigne, une gastronomie de réputation mondiale…

Beaucoup moins connue pour sa génétique Prim'Holstein, avec le taureau PERIGORD P comme ambassadeur. Demain, ce sera chose faite !
 

vign perigord p R66

 

Oui, car Périgord P est né en Dordogne, au Gaec de l ’Espérance, une famille d’éleveurs passionnés, où les vaches sont bichonnées quotidiennement, où le bien-être animal est une préoccupation majeure. Ici les vaches ont un nom, les origines sont connues sur plus de 3 générations.

L’aventure a commencé en 1996 avec l’achat de Mascote, une « mère à taureau » qui a permis aux éleveurs d’intégrer le réseau de création mené par Midatest à l’époque puis Auriva & Evolution.
C’est le début d’un partenariat fort avec l’entreprise de sélection, la coopérative de mise en place et l’élevage Etropie. Après l’achat de Mascote, l’éleveur a investi dans des embryons « banques » du schéma, dont Fiesta, la mère de Labone.


"Labone" aventure !

LABONE avec ses 160 pts d’ISU a intégré la station de donneuses de Denguin (64) pour faire 4 collectes d’embryons, accouplée avec Blowtorsh, Helix hot, Hotline puis Francisco. Pour produire 14 embryons, 4 filles naitront. De retour sur l’exploitation, Labone donnera naissance à Nesquick issue d’une gestation naturelle.

Labone est pointée TB 85, 13764 kg en 416 jours en première lactation, 11532 en 340 jours à la seconde, 6856 en 205 jours… 

En raison d’une morphologie d’exception, le technicien Auriva propose de la re-collecter en ferme. Elle donnera naissance à 2 mâles dont Périgord P génotypé à 203 Pts d’ISU. Grâce à ce partenariat, 86 femelles du troupeau sont génotypées.

eleveurs perigordp R66

 

 


En 2019-2020, 22 accouplements schéma sont réalisés sur les femelles à plus de 165 pts d’ISU avec la mise à disposition de doses par le schéma et 12 aides au génotypage : « Le génotypage permet de fiabiliser et d’orienter les accouplements ».

A ce jour, l’éleveur affirme que l’investissement génétique s’auto finance, cette réussite est le résultat d’une confiance entre les équipes SORELIS et le partenariat avec Auriva.

Bravo à cet élevage qui a toujours cru à l’intérêt de la génétique et à la plus-value permise par les équipes et les services SORELIS. Un métier, une passion.

Avec Périgord P, c’est un rêve qui se réalise, être le naisseur d’un taureau leader de la gamme Evolution.

PERIGORD P sera disponible sur la zone Sorelis pour la prochaine campagne. Jouez la carte du local dans vos accouplements !

extrait fiche perigord p

 

 

 

 

 

 

 

 

Consulter la fiche complète de PERIGORD P ainsi que l'ensemble de l'offre Prim'Holstein : https://www.evolution-xy.fr/index/bovin/fiche/66/FR2405865894

 

 

 

photo vignette R46 web

Une partie du troupeau à l'EARL CUYAUBERE avant la sortie quotidienne au pâturage

 

Johann CUYAUBERE, éleveur de Montbéliardes à Asson (64), est un passionné de génétique à la recherche continuelle de vaches productives et efficaces. L’accès à la semence sexée et surtout à la transplantation embryonnaire participe largement à créer rapidement du progrès génétique, avec des taux de réussite sur les transferts à plus de 65% cette année lors de la dernière collecte en ferme.

La stratégie d’accouplement débute par le génotypage quasi-systématique des génisses (90% des génisses sont génotypées), pour déterminer la valeur génétique des animaux, et ainsi adapter la génétique à apporter (sexée en race pure, croisement INRA95, etc) pour améliorer la production mais aussi les fonctionnels des 80 vaches du troupeau.
Ce génotypage à grande échelle révèle des femelles à haut potentiel génétique, comme OBADE (MILTON x FUEGO, née le 22/12/2018) qui a intégré la station de donneuses d’embryons AURIVA à Denguin début 2020.

Avec une dizaine d’embryons viables lors de la première collecte avec le taureau OXYBUL, ses premiers produits sont nés dans les élevages, avec un mâle (REFRAIN chez Johann CUYAUBERE) qui devrait, vu son niveau génétique, intégrer le programme de sélection UMOTEST comme futur reproducteur.

 

REFRAIN RITOURNELLE

REFRAIN et RITOURNELLE, frère et soeur d'embryons
de OBADE x OXYBUL à l'EARL CUYAUBERE

 

Tous les embryons collectés sont disponibles dans la banque AURIVA et sont proposés aux éleveurs souhaitant participer au progrès génétique en race montbéliarde, à des conditions avantageuses.

C’est le cas du GAEC PARATTE à Ogeu-Les-Bains (64), qui a ainsi pu obtenir une jolie génisse, RIQUETTE, génotypée à 167 points d’ISU ! Cette sœur de REFRAIN et RITOURNELLE fera certainement parler d’elle dans les mois à venir, avec qui sait, peut-être un séjour à la station AURIVA pour à son tour participer à l’amélioration génétique de la race montbéliarde.

 

RITOURNELLE1                    RITOURNELLE2
RITOURNELLE, issue d'un embryon de OBADE x OXYBUL, née au GAEC PARATTE et génotypée à 167 points d'ISU

 

Ces jeunes éleveurs fromagers travaillent sur la génétique de leur troupeau, pour favoriser la production de lait (en quantité et surtout en qualité : peu de cellules, TB et TP élevés) mais aussi les postes fonctionnels. Avec pas moins de 120 génisses pour 80 vaches à la traite, l’accès au génotypage des génisses permet de cibler les futures vaches du troupeau pour ne conserver que les animaux collant parfaitement à leur système d’élevage.

La transplantation embryonnaire donne la possibilité aux éleveurs de conserver des lignées de vaches en cas de soucis sanitaires, comme la néosporose par exemple, en collectant des vaches positives et en utilisant par la suite des porteuses saines.

Ce travail de collaboration entre l’EARL CUYAUBERE, la station AURIVA de Denguin et le GAEC PARATTE est un bel exemple du partenariat qu’il existe aujourd’hui, avec comme objectif commun l’amélioration de la génétique sur la race montbéliarde.

vign journees tech bovins croissance mars2021 

 

Bovins Croissance organise ses Journées Techniques annuelles les 02 mars et 04 mars dans les Pyrénées-Atlantiques et le 05 mars dans les Landes.

Profitez de ces moments privilégiés pour échanger entre éleveurs et participer à des ateliers techniques autour des thèmes suivants :

  • Conduite du troupeau
  • S'adapter aux aléas climatiques
  • Etre autonome en protéines


Le 02 mars, c’est dans l’élevage de Régis Lassalle à Lasseube (64), fidèle partenaire de la coopérative, que vous seront présentés plus spécifiquement les outils d’aide au suivi du troupeau (détection des vêlages, détection des chaleurs, suivi repro, …). Ces moyens techniques sont aujourd'hui un appui précieux dans la conduite des exploitations bovines.

Réservez les dates et venez les découvrir !

Télécharger le programme    icone telechargement vert

 

 

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.