fete de la blonde de sauveterre de bearn 2016 SORELIS CopierLe Samedi 20 Août, à Sauveterre de Béarn (Ouest 64), se tenait la 25ème édition de la fête de la Blonde d'Aquitaine dédiée à cette belle race. SORELIS, comme chaque année depuis qu'existe cet évènement, avait répondu présent à la demande des organisateurs et des éleveurs du canton. Une quarantaine d'animaux étaient exposés, en grande majorité d'origines issues de taureaux agréés QM du catalogue SORELIS.

fete de la blonde de sauveterre de bearn 2016 3 SORELISCette foire est l'occasion pour les nombreux visiteurs de se rendre compte de la qualité des animaux obtenus par la génétique utilisée par les éleveurs du canton de Sauveterre.

En avant première, des génisses  issues de ces élevages, filles de GALIAX et FRENCHY,  taureaux tout récemment agréés qualités maternelles étaient exposées.

Au regard de la mobilisation des éleveurs, de la qualité de l’organisation, de la diversité des thématiques mises en valeur autour de la blonde… Sauveterre de Béarn était bien ce week-end le berceau de la blonde !

fete de la blonde de sauveterre de bearn 2016 1 SORELIS SORELIS

Nontron (Ouest 24) accueillait ce samedi 6 aout le Festival de l’Elevage de Dordogne avec les concours départementaux des races Prim’holstein et Limousine.

Sorelis au côté des éleveurs de Dordogne  SORELIS avait répondu présent à la sollicitation des organisateurs. Directement avec un stand et des lots, mais aussi indirectement lors du jugement du concours Holstein puisque le juge Guillaume CREPET (technicien Holstein d’AURIVA – ex MIDATEST) est bien connu dans « la maison », SORELIS étant une composante majeure d’AURIVA.

 

Plus de 110 animaux étaient présents toutes races confondues preuve que ni la période estivale, ni la chaleur, ni le contexte n’ont démotivé les éleveurs … et SORELIS non plus !

Preuve s’il était besoin de tout l’attachement de SORELIS à l’élevage et aux éleveurs. Un grand bravo aux éleveurs participants !

Au côté des éleveurs de Dordogne

Fille d'ELDORADO

Si l’insémination est un réel atout dans la diffusion du progrès génétique par la voie mâle, la TE proposée par SORELIS est elle un formidable levier sur la voie femelle.

C’est le pari qu’avait fait Guillaume NOGRABAT (éleveur blond - OUEST 65) en collectant ce 09 aout une génisse de 18 mois mais pas n’importe quelle génisse ! Cette fille d'ELDORADO correspond tout à fait aux objectifs de sélection de l’éleveur : 114 d’IVMAT sur la mère, un père d’IA ELDORADO reconnu. De plus Guillaume préfère faire naitre son renouvellement sur son exploitation par sa meilleure connaissance des performances des animaux, pour favoriser leur adaptation, pour sécuriser le statut sanitaire des animaux entrants. Pari réussi : 18 embryons produits dont 13 de viables avec le nouveau taureau d’IA HORFE disponible à peine depuis ce mois de mai !

Première utilisation de la transplantation sur cet élevage et une belle réussite : bravo à l’éleveur !

HAOUBINE mere de LEADERLEADER, nouveauté génomique du catalogue brun est le quatrième taureau né à l'EARL Moulié à Momères (DEP 65) à être remis en service. Si les trois premiers (Scorpion, Sagittaire et Unisson) descendaient de la souche italienne Samantha importé en partenariat avec l'UGP (Union Génisse des Pyrénées), LEADER, lui, descend d'une famille présente et travaillée depuis de longues générations au sein de l'élevage. Si Haoubine sa mère et Capucine sa grand mère ont participé avec brio au concours régional de Tarbes avec l'agrément de Leader (premier fils français de Biver à être disponible) cette nouvelle souche obtient la consécration. D’autant que son profil très complet lui réserve une utilisation importante ! Toutes nos félicitations et remerciements à la famille Moulié.

 

ISU 157 taureau LEADER 08 2016

 

La détection des chaleurs devient une lourde contrainte dans la plupart des élevages : la main d'œuvre réduite, l'augmentation de la taille des troupeaux, et la faible expression des animaux rendent cette tache délicate. Des outils de monitoring existent et ont fait leurs preuves dans de nombreux élevages. En plus de la détection des chaleurs, cet outil contrôle la rumination et permet de détecter les troubles métaboliques collectifs (baisse de la rumination de l'ensemble des animaux) permettant de prévenir une sub acidose ou individuels dans le cas d'une cétose ou d'une caillette.

Le GAEC La Clé Des Champs à Casteide Candau (64-groupe Est 64) a franchi le pas pour un essai. Une première pour les éleveurs du GAEC mais aussi pour SORELIS qui voit son équipement pour la première fois se déployer dans un élevage BIO.

Nous ne doutons pas que laperformance générée par l’outil ainsi que son confort pour les éleveurs … mais aussi les animaux transformera l’essai !

 

HEATIME RUMINACT L'essayer c'est l'adopter...