Ce 08/02/2018 le CHSCT (Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail) de SORELIS se réunissait dans l’exploitation M. ROUSSEL à Saint Sauveur de Bergerac (Groupe Est 24) pour réfléchir et travailler à l’amélioration des conditions de travail.

equipe parage

À cette occasion, la nouvelle cage de parage ANKA mise en service ce début de janvier sur l’équipe « PARAGE de SORELIS » était présentée particulièrement aux services de la MSA et de la médecine de travail, illustrant les efforts faits par la structure dans la protection de la santé et de la sécurité des équipes. Si la cage a fait l’unanimité quant au confort apporté au pareur, le confort de l’animal a été aussi mis en exergue, permettant une qualité de soin améliorée.

cage parage

Une démarche gagnant – gagnant donc …. qu’on aimerait voir déployée aux conditions de contention lors de l’IA ! La contention des bovins, un enjeu essentiel pour la sécurité des éleveurs et pour tous ceux qui interviennent au contact des animaux (inséminateurs, vétérinaires,…) mais aussi pour la qualité des prestations rendues (insémination et traitements). Ne perdons pas de vue que réussir la contention, c’est augmenter les chances de réussite à l’IA !

La MSA vous conseille ci-après :

REFLÉCHIR SON POSTE INSÉMINATION

poste insemination

COMMENT CONSTUIRE UNE INSTALLATION DE CONTENTION DES BOVINS

contention

 

L’élevage de Gane à Saint-Paul en Haute-Vienne a enregistré la toute première naissance  d’un foal de Shrek, le jeune étalon acquis par le Haras de Sorelis. Source WWW.ANGLOCOURSE.COM

haras skrek filsharas skrek fils2Cette femelle de Shrek et Marie de Gane (Regality) est née le dimanche 4 février. Photographiée à 2 jours.

 

Gagnant du Grand-Prix des Anglo-Arabes à Longchamp à l’âge de 3 ans, Shrek a été acheté par le Haras de Sorelis à la fin de sa carrière qui s’est d’ailleurs terminée par un succès dans l’Omnium des Anglo-Arabes à 12,5%. Comme sa mère la classique Sixtees, Shrek a été élevé par Michel Parreau-Delhote, un ami et voisin de Claude Mosnier-Thoumas. Ce dernier n’a pas hésité à utiliser le jeune étalon exempt du sang de Fayriland II dès sa première année de monte. L’éleveur du Limousin lui a donc envoyé Marie de Gane. Cette fille de Regality a été l’une des meilleures pouliches de sa génération sans pour autant gagner un Grand-Prix. En revanche, elle est tout de même gagnante du Critérium des Landes à Mont-de-Marsan. L’une de ses sœurs, Fiducial d’Oc, avait participé au Show Anglo de La Teste en 2017, VOIR SON PEDIGREE.
 
 
La femelle née ce dimanche 4 février est une Anglo à 25%. Marie de Gane a désormais rendez-vous avec le pur-sang Estejo, lui aussi fraîchement arrivé dans le parc étalon français. L’éleveur Claude Mosnier-Thoumas, qui donne l’affixe Gane à ses pensionnaires, a non seulement des poulinières anglo-arabes mais aussi des purs-sangs comme La Champmeslé, la mère du gagnant de Gr.1 Champ de Bataille, achetée en 2016 après quatre ans en Libye. Cette fille de Turgeon attend un produit de Montmartre pour mars. La semaine prochaine, une autre de ses poulinières Maheri, sera vendue par le Haras des Etincelles, VOIR SON PEDIGREE.
 
img imagearticle image 0 24999
Shrek, le frère d'Art Sacré de la famille de Monpilou et Synaptique, à la porte ouverte du Haras de Sorelis en janvier 2018. En 2017, le jeune étalon a sailli un book prometteur dont Foudre du Pecos, Zamindy, Apple Blue, Mosacha

Ce samedi 27 janvier une très belle présentation était organisée à l'occasion de la 37ème édition de la foire annuelle.


Cette année, les éleveurs avaient décidé d'innover le Samedi avec la première édition du concours du Béarn de génisses blondes d'aquitaine. Sur la quarantaine d'animaux présents, nombreux étaient issus d’adhérents SORELIS dont la génétique issue d’IA était largement représentée avec des filles particulièrement remarquées de FUXEEN, EDISON, BERLIOZ, HORFE et CHERIF.

MARSAN Mésange, fille de CHERIF


La grande championne du jour est Mésange, fille de CHERIF, appartenant à l'élevage MARSAN Hervé à Sault de Navailles (64). Très vite repérée pour ses qualités musculaires et ses qualités de race, elle a fait l’unanimité auprès des juges. Bonne pioche, car Mésange est également en accouplement dirigé pour le schéma de sélection AURIVA avec le taureau FROOME…. et peut être donc dans les cuves de vos inséminateurs d’ici quelques années !
 
Félicitations aux éleveurs !

PRESENT

Les liens forts entre alimentation et reproduction ne sont plus à démontrer. Une étude menée il y a quelques années démontrait que plus de 55% des problèmes de reproduction rencontrés dans les élevages étaient liés aux aspects alimentaires loin devant les aspects de conduite 30% et enfin sanitaires 15%. Face à ce constat mais aussi aux enjeux économiques forts que représente la Repro pour les producteurs (productivité numérique, mortalité, PAC,…), SORELIS a, les 14&15 décembre dernier, formé 12 de ces techniciens inséminateurs issus de toute sa zone à la méthode OBSALIM®.

Savoir observer les animaux pour interpréter et mieux conseiller, tel est la méthode développée sur ces 2 jours par le Dr GIBOUDEAU en charge de la formation. Après 1 journée théorique en salle, les inséminateurs ont pu à partir de l’observation des yeux, des pieds, du poil, de la robe, des bouses, de l’urine et autres indicateurs, établir un état des lieux précis de l’état nutritionnel et des besoins de l’animal et corriger ou améliorer les rations alimentaires des troupeaux.

Deux élevages supports de cette journée ont accueilli les équipes SORELIS. Un grand MERCI à Monsieur ETCHEGOIN André éleveur blond à Agnos (64) et GAEC SAFFRANE élevage Holstein à Escout (64). Au regard de l’intérêt porté par les 2 éleveurs à la démarche, il est à parier que les attentes seront fortes et dans tous les cas seront intégrées dans la nouvelle offre REPRO SORELIS qui se mettra en place progressivement à partir du printemps. Rendez vous en Mars pour nos équipes pour un perfectionnement à la méthode.

logo obsalim2

Le Haras de Sorelis a fait sa porte ouverte 2018 au matin du samedi 27 janvier. Plus de 150 personnes ont fait le déplacement parmi lesquelles des éleveurs bien sûr mais aussi un joueur de rugby du Costa Rica. Voir la GALERIE PHOTOS de la présentation des étalons. Source WWW.ECSSO.FR

journee porte haras

La salle de monte du Haras de Sorelis

Catherine de Lartigue, référente en matière d’étalons à Sorelis et Claude Lalande, le directeur général de la coopérative spécialisée dans l’insémination animale et le génotype, ont accueilli les éleveurs de la région du sud-ouest à Gelos à l’ancien haras national. La propriété, toujours exploitée par l’IFCE, dont Sorelis en loue une partie, est d’ailleurs en vente. C’est ainsi que Sorelis a pris les devants et a annoncé la délocalisation de ses activités d’étalonnage sur le centre Denguin. Une structure exploitée par la coopérative Sorelis est déjà existante et qui permettra d’accueillir les étalons d’ici 2019.

 

RESULTATS du TIRAGE AU SORT DES SAILLIES

Al Tair : Patrick Viala

Berbère de Piboul (PSA d’endurance) : Christiane Mena

Berkshire : M. Capdepon

Frisson du Pecos : Pierre Fontan

Josco du Cayrou : Virginie Trapp

Olzarte de Collongues : Thierry Vogt

Scalo : Véronique Clément

Shrek : M. Caulliez

 

Retrouvez les photos de cette belle journée sur http://france-sire.com/porte-ouverte-haras ou http://www.ecsso.fr/la-porte-ouverte-de-sorelis-a-fait-le-plein-les-photos/